Not provided google cache les mots clefs

Parfab

Not provided : de quoi s’agit-il ?

Le not provided, c’est la dernière mesure enclenchée par Google. Lorsqu’un internaute enclenche une recherche sur le moteur, Google ne transmet plus les mots clefs qu’il a entré aux outils de web analyse. Ainsi, par exemple, lorsque l’on se rend dans Analytics sur une recherche de ce type, à la place du nom du mot clé, on se retrouve avec un « Not Provided ». Or, la part du not provided dans les recherches totales tend à augmenter sensiblement depuis 2 ans. Actuellement, la moyenne se situe à un niveau de 75%. Si l’on en croit différentes études de sites d’analyse web, ce montant devrait atteindre les 100% dès la fin de l’année…

Pourquoi Google fait ça ?

Le discours officielle de Google, c’est que cette pratique permet de protéger les utilisateurs. L’objectif, c’est d’éviter que le croisement de multiples données récupérées via Analytices entraînent des malveillances. D’après Google, le but de la manoeuvre est donc de protéger la vie privée de ses utilisateurs.

Le discours non officiel

Ce que Google ne dit pas, c’est qu’il continue de transmettre les données de mots-clefs issus d’un clic sur une annonce Adwords. Ainsi, la protection de la vie privée ne vaut plus dès lors qu’il s’agit de revenus publicitaires. Ce discours à double tranchant interpelle sur les véritables motivations de Google. De plus, cette technique permet aussi de nuire très fortement au business de divers concurrents de Google, et notamment aux retargerters. Ceux-ci utilisaient très largement les mots-clefs entrés par les internautes pour leur proposer du contenu personnalisé. En coupant l’accès aux mots-clefs à la source, Google empêche véritablement ses concurrents de travailler. Au final, le not provided est aussi une manière pour Google de contrôler encore plus facilement et efficacement le référencement. Cela permet notamment de mettre un terme à différentes techniques black hat que le moteur de recherche avait du mal à endiguer (comme l’automatisation ou le cloaking).

Le not provided, un moyen pour Google de développer toujours plus son hégémonie

Google se positionne en leader hégémonique à l’heure de la big data. Plus question de fournir des renseignements avec une vraie valeur. Le moteur de recherche l’a bien compris en privatisant l’une de ses ressources les plus importantes, en tout cas l’une des plus recherchées sur le net. Aujourd’hui, Google peut avancer masquer sur ses innovations, tout en conservant une longueur d’avance sur tout le monde.